Georgette Le Vern, ancienne militante CFDT dans le secteur de la confection. LE VERN, Georgette

Chapitre

Titre: Début de la vie professionnelle
Durée: 00:02:25   [00:00:00 > 00:02:25]
Dans cet extrait, Geogette Le Vern évoque les débuts de sa vie professionnelle, dès l'âge de 14 ans, d'abord dans le secteur de la porcelaine, puis en tant qu'employée de maison pendant 4 ans et enfin dans le secteur de la confection.
Sujet: Entrée dans la vie professionnelle
Topique: accès au premier emploi
Titre: La vie dans l'atelier de confection
Durée: 00:04:16   [00:02:25 > 00:06:41]
Georgette Le Vern se remémore son travail de mécanicienne à l'assemblage, qu'elle a appris "sur le tas". L'atelier de confection dans lequel elle travaillait comptait une douzaine d'ouvrières. Elle décrit des conditions de travail dures "parce qu'il fallait toujours aller plus vite" et que les employeurs comparaient les cadences des ouvrières entre elles. Elle se souvient des pièces qu'elle produisait. Elle détaille l'organisation du travail, les horaires et décrit l'ambiance.
Sujet: Apprentissage - Formation initiale
Topique: apprentissage sur le tas
Sujet: Pénibilité
Topique: pénibilité psychologique / morale
Titre: Le travail à la tâche
Durée: 00:01:55   [00:06:41 > 00:08:37]
Georgette Le Vern aborde la question de la rémunération en lien avec le travail à la tâche. Elle en profite pour raconter un conflit avec son employeur, en lien avec les calculs de temps de travail.
Sujet: Rémunérations
Topique: mode de rémunération
Sujet: Conflits du travail
Topique: revendications et grèves
Titre: Organisation du travail dans l'atelier
Durée: 00:01:36   [00:08:37 > 00:10:13]
Georgette Le Vern explique que l'atelier dans lequel elle travaillait était dirigée par deux femmes, une qui était en charge des patrons, l'autre qui s'occupait de la coupe.
Titre: Les logements
Durée: 00:02:33   [00:10:13 > 00:12:46]
Georgette Le Vern évoque le logement qu'elle occupait avec son mari au début de son mariage, un deux pièces sans eau courante. Puis elle raconte qu'elle a pu habiter la Cité Henri Sellier. Elle décrit un logement moderne équipé d'une salle de bain. Elle se souvient de l'association familiale à laquelle elle participait, qui avait acheté une machine à laver qui passait de famille en famille.
Sujet: Logement
Topique: Les cités
Sujet: Logement
Topique: logement de fortune
Titre: Engagement à la CFDT
Durée: 00:05:43   [00:12:46 > 00:18:30]
Dans cet extrait, Georgette Le Vern nous raconte son engagement syndical à la CFDT. Elue dès 1956 en tant que conseillère au Prud'hommes, elle se forme au syndicalisme et au droit. Après 6 ans en tant que juge, elle devient défenseuse des salariés, ce qui occasionne beaucoup de travail. Elle quitte son travail dans le secteur de la confection et devient donc syndicaliste à plein temps, tient des permanences et défend les salariés au tribunal de prud'hommes et jusqu'à la cour d'appel de Bourges. Elle raconte comment elle a aidé à la formation de différentes sections syndicales dans des entreprises de Vierzon et des alentours.
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale
Titre: Mai 68
Durée: 00:01:44   [00:18:30 > 00:20:15]
Dans cet extrait, Gerogette Le Vern aborde le mouvement de mai 68 et la mobilisation dans le secteur de la confection, qui, selon elle, a permis aux femmes de s'affirmer. Elle raconte comment elle a soutenu et accompagné les ouvrières dans leurs grèves et leurs revendications. A la suite du mouvement, les avancées ont été réelles.
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale
Titre: Un mari syndiqué
Durée: 00:01:31   [00:20:15 > 00:21:46]
Georgette Le Vern raconte les brimades subies par son mari qui travaillait chez Nadella en raison de son militantisme à la CFDT. Il lui a été demandé de renoncer à son engagement s'il voulait une promotion qu'il avait mérité. Il a refusé et est resté à son poste jusqu'à sa retraite.
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale
Titre: Le secteur de la confection à Vierzon
Durée: 00:03:38   [00:21:46 > 00:25:25]
Georgette Le Vern décrit le secteur de la confection avec ses deux grandes entreprises, "Versinger" (Les tricotages du Verdin) et Julietta mais aussi les petits ateliers et le travail de finition à domicile. Elle déplore le déclin industriel de Vierzon.
Titre: L'Action Catholique Ouvrière
Durée: 00:01:38   [00:25:25 > 00:27:03]
Georgette Le Vern raconte qu'elle et son mari appartenaient à l'Action Catholique Ouvrière. Elle explique son engagement et raconte les réunions de l'équipe à laquelle elle appartenait. Ses loisirs consistaient en des balades à vélo, quelques séances de cinéma et surtout des réunions de famille.
Sujet: Loisirs
Topique: activités sportives
Titre: Les travailleurs immigrés
Durée: 00:00:56   [00:27:03 > 00:28:00]
Georgette Le Vern aborde la question de l'immigration en lien avec sa mission de conseillère syndicale. Elle évoque également la vie dans la cité Henri Sellier qui accueillait notamment de nombreux Algériens.
Titre: La cité Henri Sellier
Durée: 00:05:27   [00:28:00 > 00:33:27]
Georgette Le Vern plonge dans ses souvenirs pour nous raconter sa vie dans la cité Henri Sellier. Elle nous parle des raisons de la mauvaise réputation de la cité, infondée selon elle. Elle aborde la question du logement ouvrier, évoque les autres cités, notamment les cités pavillonnaires, elles aussi ouvrières. Elle se souvient qu'avec son mari, ils ont vécu dans différents logements de la cité, qu'ils n'ont quittée que pour des raisons liées à la santé de son mari pour venir vivre à la cité L'Archevêque.
Sujet: Logement
Topique: Les cités
Titre: Une vie de militante à la CFDT au service des salariés
Durée: 00:15:41   [00:33:27 > 00:49:08]
Georgette Le Vern se remémore son parcours de militante CFDT en tant que juge aux prud'hommes de 1956 à 1962, défenseur des salariés à partir de 1962 et conseillère des salariés entre 1991 et 2000. Ce dernier rôle l'amenait à se déplacer dans les petites entreprises à Vierzon et dans les alentours pour conseiller les salariés en conflit avec leur patron. Elle revient sur sa formation de conseillère des prud'hommes d'une semaine donnée par le syndicat après son élection mais indique qu'elle s'est surtout formée "sur le tas" petit à petit, au contact avec les autres conseillers et au fur et à mesure de son expérience. Son syndicat, la CFDT, n'avait pas assez d'argent pour salarier un conseiller : elle a donc consacré toute sa vie à la défense du personnel sans être rémunérée pour ses actions. "il faut être passionnée, et aimer les gens", nous dit-elle. Elle donne des exemples d'interventions qu'elle a menées dans des entreprises de Vierzon et des alentours et se souvient de certains mouvements sociaux lors de la fermeture d'entreprises. Elle nous confie qu'elle était très connue à Vierzon où son rôle était reconnu et apprécié par les ouvrières et les ouvriers. Cependant, aucun patron n'aurait accepté de l'embaucher. Elle avait donc accepté un poste de vacataire pour faire des enquêtes pour la SOFRES, ce qui lui permettait d'avoir une porte de sortie en cas de problème. Elle raconte certains de ses combats au sein des entreprises, notamment dans le secteur de la confection.
Sujet: Conflits du travail
Topique: fermeture d'entreprise
Sujet: Conflits du travail
Topique: revendications et grèves
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale

13 chapitres.
  • Georgette Le Vern se remémore son travail de mécanicienne à l'assemblage, qu'elle a appris "sur le tas". L'atelier de confection dans lequel elle travaillait comptait une douzaine d'ouvrières. Elle décrit des conditions de travail dures "parce qu'il fallait toujours aller plus vite" et que les employeurs comparaient les cadences des ouvrières entre elles. Elle se souvient des pièces qu'elle produisait. Elle détaille l'organisation du travail, les horaires et décrit l'ambiance.
  • Georgette Le Vern aborde la question de la rémunération en lien avec le travail à la tâche. Elle en profite pour raconter un conflit avec son employeur, en lien avec les calculs de temps de travail.
  • Georgette Le Vern évoque le logement qu'elle occupait avec son mari au début de son mariage, un deux pièces sans eau courante. Puis elle raconte qu'elle a pu habiter la Cité Henri Sellier. Elle décrit un logement moderne équipé d'une salle de bain. Elle se souvient de l'association familiale à laquelle elle participait, qui avait acheté une machine à laver qui passait de famille en famille.
  • Dans cet extrait, Georgette Le Vern nous raconte son engagement syndical à la CFDT. Elue dès 1956 en tant que conseillère au Prud'hommes, elle se forme au syndicalisme et au droit. Après 6 ans en tant que juge, elle devient défenseuse des salariés, ce qui occasionne beaucoup de travail. Elle quitte son travail dans le secteur de la confection et devient donc syndicaliste à plein temps, tient des permanences et défend les salariés au tribunal de prud'hommes et jusqu'à la cour d'appel de Bourges. Elle raconte comment elle a aidé à la formation de différentes sections syndicales dans des entreprises de Vierzon et des alentours.
  • Dans cet extrait, Gerogette Le Vern aborde le mouvement de mai 68 et la mobilisation dans le secteur de la confection, qui, selon elle, a permis aux femmes de s'affirmer. Elle raconte comment elle a soutenu et accompagné les ouvrières dans leurs grèves et leurs revendications. A la suite du mouvement, les avancées ont été réelles.
  • Georgette Le Vern raconte les brimades subies par son mari qui travaillait chez Nadella en raison de son militantisme à la CFDT. Il lui a été demandé de renoncer à son engagement s'il voulait une promotion qu'il avait mérité. Il a refusé et est resté à son poste jusqu'à sa retraite.
  • Georgette Le Vern raconte qu'elle et son mari appartenaient à l'Action Catholique Ouvrière. Elle explique son engagement et raconte les réunions de l'équipe à laquelle elle appartenait. Ses loisirs consistaient en des balades à vélo, quelques séances de cinéma et surtout des réunions de famille.
  • Georgette Le Vern plonge dans ses souvenirs pour nous raconter sa vie dans la cité Henri Sellier. Elle nous parle des raisons de la mauvaise réputation de la cité, infondée selon elle. Elle aborde la question du logement ouvrier, évoque les autres cités, notamment les cités pavillonnaires, elles aussi ouvrières. Elle se souvient qu'avec son mari, ils ont vécu dans différents logements de la cité, qu'ils n'ont quittée que pour des raisons liées à la santé de son mari pour venir vivre à la cité L'Archevêque.
  • Georgette Le Vern se remémore son parcours de militante CFDT en tant que juge aux prud'hommes de 1956 à 1962, défenseur des salariés à partir de 1962 et conseillère des salariés entre 1991 et 2000. Ce dernier rôle l'amenait à se déplacer dans les petites entreprises à Vierzon et dans les alentours pour conseiller les salariés en conflit avec leur patron. Elle revient sur sa formation de conseillère des prud'hommes d'une semaine donnée par le syndicat après son élection mais indique qu'elle s'est surtout formée "sur le tas" petit à petit, au contact avec les autres conseillers et au fur et à mesure de son expérience. Son syndicat, la CFDT, n'avait pas assez d'argent pour salarier un conseiller : elle a donc consacré toute sa vie à la défense du personnel sans être rémunérée pour ses actions. "il faut être passionnée, et aimer les gens", nous dit-elle. Elle donne des exemples d'interventions qu'elle a menées dans des entreprises de Vierzon et des alentours et se souvient de certains mouvements sociaux lors de la fermeture d'entreprises. Elle nous confie qu'elle était très connue à Vierzon où son rôle était reconnu et apprécié par les ouvrières et les ouvriers. Cependant, aucun patron n'aurait accepté de l'embaucher. Elle avait donc accepté un poste de vacataire pour faire des enquêtes pour la SOFRES, ce qui lui permettait d'avoir une porte de sortie en cas de problème. Elle raconte certains de ses combats au sein des entreprises, notamment dans le secteur de la confection.
Titre: Georgette Le Vern, ancienne militante CFDT dans le secteur de la confection
Auteur(s): LE VERN, Georgette
Date de réalisation: 01/01/2011
Lieu de réalisation: Vierzon
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Dans cet entretien, Georgette Le Vern se souvient des conditions de travail dans l'atelier de confection dans lequel elle travaillait au début de sa carrière. Elle rassemble également ses souvenirs pour nous raconter son engagement syndical à la CFDT. Elue en 1956 conseillère Prud'hommes, elle devient en 1962 défenseuse puis officie jusqu'à l'âge de 75 ans, de 1991 à 2000, comme conseillère des salariés. Elle nous livre un témoignage sur la Cité Henri Sellier qu'elle a habitée une grande partie de sa vie.
LE VERN, Georgette. "Georgette Le Vern, ancienne militante CFDT dans le secteur de la confection", 2011.
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: © LEVERNE Georgette, Vierzon, France, 2011 © MICHAU Nadine, Université François Rabelais de Tours, 2011. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): © MICHAU Nadine, Université François-Rabelais de Tours, France, 2011 ; © MICHAU Nadine, Université François-Rabelais de Tours, France, 2011. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: Analyse thématique de l'entretien filmé de Georgette Le Vern, ancienne militante CFDT dans le secteur de la confection
Langue(s): Français
Type: Analyses thématiques
Comment citer: ASSEGOND, Céline. "Analyse thématique de l'entretien filmé de Georgette Le Vern, ancienne militante CFDT dans le secteur de la confection", 2016.
Id analyse: f045403e-2336-4b47-9de5-c10e7bccb381
Id vidéo: fd7c37ec-8cc5-4f04-b02a-3f16be2aae42