Colloque "Engagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie" - Session II.

Chapitre

Titre: Лидеры и создатели сетей: анализ биографий, мотивации, стратегии и тактики действий.
Sous-titre: Leaders et créateurs de réseaux d'opposition: analyse des biographies, des motivations, des stratégies et des tactiques d'action.
Durée: 00:39:49   [00:00:00 > 00:39:49]
Genre: Extrait de conférence filmée
L'intervention présente une analyse des biographies de dirigeants des mobilisations collectives en Russie et tire des conclusions sur leurs motivations et leurs valeurs communes. Des chercheurs de l'Institut de sociologie de l'Académie des sciences de Russie et de l'ONG Institut de l'action collective ont mené pendant trois ans dans les coalitions elles-mêmes des analyses comparatives en utilisant la méthode de l'observation participante afin de dresser les portraits des dirigeants de la protestation civille Russie. Ce travail a permis de dégager quelques traits communs à tous les dirigeants : ils partagent tous les mêmes valeurs humanistes, jouissent d'un faible niveau de confiance de la part leurs proches, et ont encore en commun l'absence de liens directs avec la dissidence. En outre, tous les dirigeants partagent le fait d'avoir eu une enfance difficile, et ils changent souvent de profession, et du même coup d'environnement social. C'est dans ces conditions que les individus en question ont développé une qualité essentielle pour cette activité: la capacité s'orienter dans des situations difficiles et à former des coalitions. De plus les chercheurs ont constaté que le début d'activité des mouvements civiques date de Union soviétique, avec des groupes du type association pour de lutte contre l'alcoolisme ou de défense de l'environnement. Mais toutes ces activités étaient d'une façon ou d'une autre liées à la structure politique du pays, et par conséquent elles ont fait l'objet de répressions. Néanmoins, l'Union soviétique a créé une base pour la formation des leaders de l'opposition de la Russie moderne.
Sujet: Sujet
Topique: Sociologie de l'action
Domaine: Sociologie des mouvements sociaux
Localisation spatiale du sujet: Russie
Type de discours consacré au sujet: Exposé scientifique
Un historien présente les resultats d'une analyse sociologique concernant les parcours de leaders des mouvements sociaux en Russie actuelle.
L'intervention porte sur l'analyse générale des qualités personnelles, entourages et regroupements des leaders des mouvements sociaux en Russie.
Langue: Français
Докладчик анализирует биографии лидеров коллективных мобилизаций в России и делает выводы о мотивах и общих ценностях руководителей коалиций. Cилами Института социологии Российской академии наук и инcтиута коллективного действия в течение трех лет проводились полевые исследования с использованием метода включенного наблюдения в коалициях с тем чтобы нарисовать социлогические портерты лидеров гражданского протеста. По итогам проведенной работы выяснились некоторые объединяющие черты лидеров всех движений, среди которых низкий уровень доверия к лидеру среди его ближайшего окружения, объединяющие всех оппозиционеров гуманитарные ценности, а также отсутствие у всех лидеров прямой связи с диссидентским движением. Также всех лидеров объединяют трудное детство и неоднократная смена профессии, а значит и социального окружения. Именно это и сформироовало необходимое для такой работы качество: способность ориентироваться в трудных ситуациях и способность строить коалицию. К тому же исследователи выяснили, что активизация гражданской оппозиции началась еще в СССР. Это были такие ассоциации, как общества борьбы за трезвость или охраны окружающей среды. Но поскольку деятельность всех этих органиаций так или иначе связана с политическим устройством страны, все они подверглись репрессиям. Тем не менее в СССР создалась база для формирования лидеров оппозиции в современной России.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Vidéos pour un public "communautaire"
Le discours est destiné aux chercheurs des engagements sociaux et de tout type de militantisme
Titre: Les syndicats et la création d'une solidarité : le cas des syndicats des mines et de la métallurgie.
Sous-titre: Профсоюзные организации и формирование солидарности: случай горно-металлургического профсоюза
Durée: 00:45:26   [00:39:49 > 01:25:15]
Genre: Extrait de conférence filmée
L'intervention traite des résultats d'une étude sociologique menée par l'Académie des Sciences de Russie en 1995, sur l'un des plus grands syndicats, de l'Union des travailleurs des mines et de la métallurgie de Russie.
Dans la première partie, l'intervenant se centre sur l'histoire du mouvement syndical en URSS et en Russie. Dans la deuxième, il est question de la vie de l'Union des travailleurs de la métallurgie et des mines de Russie aujourd'hui. L'association syndicale russe, créée par l'État sous l'Empire russe est à ses débuts une formation artificielle, mais qui va progressivement aller au-delà des tâches qui lui sont imparties et commence à montrer des preuves de son activité au cours de la Révolution d'Octobre. Par la suite les syndicats, selon Lénine, devaient être des institutions qui seraient à même d'assurer un contrôle du pouvoir par la base. Mais cette conception était et demeura au stade de la théorie. Dans les années 20 les syndicats ont commencé à s'engager dans la négociation collective, pour imposer les conditions des travailleurs à la bourgeoisie de la période N.E.P et, si nécessaire, pour rappeler cette dernière à l'ordre. Vers les années 30, en revanche il ne restait plus d'autre réglementation des relations de travail que le tribunal ou la violence. Puis, la violence céda la place à un système de garantie de l'emploi. Quoi qu'il en soit, tout au long de la période de l'existence de l' URSS le vie des syndicats fut déterminée par l'État. C'est dans ce contexte historique que s'inscrit le développement du syndicat des mines et de la métallurgie. Celui-ci apparaît dans les années 90 sur la base du syndicat éponyme qui existait déjà en URSS, puis il devient indépendant, et il rejoint le syndicat international des employés des mines et de la métallurgies . Dans les années 2000 l'action du syndicat subit une transformation. Est apparue entre la direction et le syndicat une sorte de modèle de coopération, qui a été bénéfique au syndicat. Le résultat global de cette intervention est le suivant: les syndicats ont été créés et ont été conçus par l'État de la Russie tsariste, mais sont peu à peu devenus les organisations contrôlées par les travailleurs eux-mêmes.
Lien: http://profkom.gaz.ru/hist_03.asp
Sujet: Sujet
Topique: L'histoire des mouvements syndicaux en Russie
Mots-clés: Syndicalisme, protést travailleurs, activisme social, Russie, URSS
Context social (PESTEL): Contexte économique
Context social (PESTEL): Contexte socioculturel
Mots clés: Liste d'expressions relatives au sujet traité
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 1920-2000
Type de discours consacré au sujet:
Ce chercheur observe l'histoire du développement social au sein des usines métallurgiques.
L'intervention porte sur l'histoire des mouvements sociaux dans les usines russes depuis le début de syndicalisme dans la Russie impériale jusqu'à aujourd'hui.
Sujet: Sujet
Topique: Syndicat Union des travailleurs des mines et de la métallurgie de Russie
Catégorie linguistique: (Loc. nom.)
Context social (PESTEL): Contexte économique
Context social (PESTEL): Contexte politique
Context social (PESTEL): Contexte socioculturel
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 1995- années 2000 ; 1995-2000
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Exposé scientifique
C'est une présentation sociologique de l'analyse "au terrain" du syndicalisme en Russie contemporaine
L'exposé raconte une vie du syndicat nationale des travailleurs des mines avec ses manifestations, l'importance d'appartenance à la collective pour les travailleurs et les collaborations avec l'état.
Nom: PATROUCHEV
Prénom: Sergueï
Rôle: Sociologues
Appartenance: Institutions en Russie
Fonction: Directeur du département des politiques comparatives de l'Institut de sociologie de l'Académie des sciences de la Russie
Adresse: Moscou, Russie
Directeur du département des politiques comparatives de l'Institut de sociologie de l'Académie des sciences de la Russie, professeur de l'académie du commerce international de Russie.
Lien:
Type: Sites web
Auteur: L'Union des travailleurs de la métallurgie et des mines de Russie
Url: http://www.gmpr.ru/
Site officiel de l'Union des travailleurs de la métallurgie et des mines de Russie
Lien: http://www.gmpr.ru/
Langue: Russian (Русский)
Докладчик говорит о результатах социологического исследования, проводимого Академией наук России с 1995-го года в отношении одного из крупнейших профсоюзов России, горно-металлургического профсоюза В первой части выступления докладчик рассказывает об истории развития профсоюзного движения в СССР и России. Во второй - говорит о жизни горно-металлургического профсоюза сегодня. Российское профсоюзное сообщество создается в Российской империи как искусственное, однако постепенно выходит за рамки своих задач и начинает демонстрировать свою деятельность во время Октябрьской Революции. В дальнейшем профсоюзы, по мысли Ленина, должны были бы стать институтами, осуществляющими контроль власти со стороны низов. Но эта конструкция была и осталась теоретической. В 20-ые годы профсоюзы начали заниматься коллективными переговорами, выставлять условия буржуазии периода НЭПА и призывать при необходимости к порядку. К 30-ым годам ни о каком регулировании трудовых отношений кроме как суд и насилие речи не было. Потом на смену насилию пришла система гарантированности занятости. Так или иначе на протяжении всего периода существования СССР жизнь профсоюзов определялась государством. В эту картину вписывается и развитие горно-металлургического профсоюза. Он возникает в 90ые годы на базе профсоюза, существовашего в СССР, потом становится самостоятельным, и входит в международный профсоюз работников горно-металлургического комплекса. Контекст действия профсоюза меняется в 2000-ые годы. Сегодня сложилась некоторая позитивная модель сотрудничества между менеджментом и профсоюзами, и сложилась она в пользу профсоюза. Общей итог выступления такой. Профсоюзы создавались и были задуманы еще в царской России государством, однако постепенно стали организациями, контролируемыми работниками предприятий.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Les destinataires de cette vidéo sont des chercheurs - sociologues, chercheurs des syndicats et de la Russie,et enfin des militants divers.
Titre: De la légalité au légalisme : les transformations de l’action associative en Russie aujourd’hui.
Sous-titre: От буквы закона к соблюдению закона: эволюция общественных организаций в современной России.
Durée: 00:32:34   [01:25:15 > 01:57:50]
Genre: Extrait de conférence filmée
L'intervention évoque les évolutions du rôle des ONG en Russie en prenant l'exemple de l'association « Mères des soldats» qui se fixe pour objectif de contrôler la situation de l'armée russe.
L'intervenante parle des conditions de travail des associations de défense des droit de l'homme en Russie et des transformations qu'elles accomplissent. D'abord, toutes les ONG sont l'objet d'un contrôle très ferme par le pouvoir. En avril 2008, le service fédéral d'enregistrement a demandé la fermeture de 48 associations, supçonnées d'être liées soit à des réseaux terroristes, soit à "l'extrémisme". Сe genre de contrôle administratif est toujours présent, et peut prendre les formes très variées. Toutes les associations de défense des droits de l'homme s'inquiètent du risque que présente la nouvelle législation. Elles peuvent faire l'objet d'une interdiction du jour ou lendemain, si la loi est appliquée à la lettre. Par exemple, en 2003, l'association « Les mères des soldats » de Saint-Pétersbourg a fait l'objet d'une vérification de la conformité de son activité avec son statut. Ensuite, l'association avait été obligée de se réinregistrer et de réviser son statut. La chercheuse insiste également sur le rôle éducatif de cette association. On y rencontre plus de mères qui viennent chercher des conseils juridiques que de jeunes opposants au régime désireux de rejoindre l'association pour y militer. Il y aussi des problèmes liés au fonctionnement du système juridique en Russie de manière générale. Il y a beaucoup de gens qui préfèrent payer un pot de vin que de se lancer dans les revendications juridiques en attendant que le tribunal reconnaisse et applique la loi. Au final, les associations de défense des droits de l'homme ont donc tendance à se transformer en officines de conseil juridique, et jouent de moins en moins le rôle qui devrait être le leur sur le plan politique.
Lien: http://www.ucsmr.ru
Sujet: Sujet
Topique: Mouvement social "Mères des soldats de la Russie"
Catégorie linguistique: (Loc. nom.)
Context social (PESTEL): Contexte socioculturel
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 2003-2008
Type de discours consacré au sujet: Description
La chercheuse donne des faits sur les obstacles dans le secteur de défense des droits de l'homme en Russie.
L'exposé porte sur les problèmes de fonctionnement de l'ONG "Militants en Russie", et étudie le cas de l'association "Mères des soldats de la Russie", qui ont eu un risque d'être fermées pour des raisons politiques. Elle évoque notamment le populaire motif de la fermeture des associations non -gouvernementales : l'accusation à l'extrémisme.
Sujet: Sujet
Topique: Sociologie de l'action
Domaine: Sociologie de l'organisation
Mots clés: Liste d'expressions relatives au sujet traité
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 2003-2008
Type de discours consacré au sujet: Description
La chercheuse explique le fil conducteur du développement des organisations de défense des droits de l'homme en Russie contemporaine.
L'intervention présente l'analyse de la transformation des structures et rôles de l'opposition associative en Russie contemporaine.
Nom: DAUCE
Prénom: Françoise
Rôle: Maîtres de conférences
Appartenance: B
Adresse: Clermont-Ferrand, France
Françoise DAUCE, Maître de conférences (HDR) à l’université Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand), chercheur au CERCEC et au CHEC (Centre d’histoire Espaces et Cultures). Elle étudie les relations entre l’Etat et la société en Russie.
Lien: http://www.cercec.fr/fran%C3%A7oise-dauc%C3%A9.html
Langue: Russian (Русский)
Исследователь говорит об условиях работы организаций по борьбе за права человека в современной России и о трудностях, с которыми они сталкиваются. Во-первых, все некоммерческие структуры подвергаются проверкам со стороны властей. В 2008-ом году Министерством Юстиции сорок восемь общественных организаций были проверены на правомерность их деятельности по подозрениям в терроризме и экстремизме. Опасность подобных проверок сохраняется, и все общественные структуры России будут продолдать находиться в зоне риска, если законодательство в отношении экстремизма будет работать с такими же перегибами Так, например, в 2003ем году ассоциация «Солдатские матери России» в Санкт-Петербурге подверглась проверке на предмет соответствия деятельности заявленному профилю. Впоследствии «Солдатские матери России» вынуждены были перегистироваться и переписать устав организации. Также исследователь настаивает на образовательной роли организации, куда чаще приходят матери за юридической консультацией, чем молодые оппозиционеры, чтобы вступить в ее члены. К тому же, имеют место общие проблемы, связанные с функционированием закона в Росии в целом. Множество людей предпочитает дать взятку, нежели ждать, пока суд признает действие закона. В итоге организации по борьбе за права человека становятся похожими на юридические консультации и играют все меньшую роль в области политики.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Vidéos pour un public socioprofessionnel
Vidéo destinée aux chercheurs du domaine social, des mouvements militants, du monde du travail social, et aussi aux intéressés par la Russie contemporaine.
Titre: La scène punk à Saint-Pétersbourg entre les logiques d’expression (sub)culturelle et l’engagement militant : politisation difficile
Sous-titre: Субкультура панк в Санкт-Петербурге: между логикой креативного самовыражения и гражданской позицией: трудность в политизации взглядов
Durée: 00:34:59   [01:57:50 > 02:32:49]
Genre: Extrait de conférence filmée
La thématique du présent exposé s'articule autour de la question de la politisation de certains courants musicaux comme le punk et le hardrock de St.Pétersbourg.
La chercheuse Anna Zaytseva évoque les démarches politiques d'un certain nombre de rockers et les problèmes qu'ils rencontrent. D'un point de vue esthétique la scène musicale punk à St. Péterbsourg se revendique du « DIY », « Do it yourself ». L'idée est que la politique, à l'instar du rock est quelque chose que l'on peut faire soi-même. Par exemple, tout ce qui concerne la vie d'un groupe de rock, on peut le faire soi-même, la table de presse, la communication, les relations avec les fans, etc. Quant à la politique, toujours selon les punks, elle consiste avant tout dans le fait de changer ses propres convictions et de faire évoluer celles de son entourage. Pour ce faire les groupes punk écrivent de nouvelles chansons, y compris bien sûr les textes de celles-ci, et dans les concerts n'hésitent pas à entrer en contact direct avec le public. Anna Zaïtseva cite comme exemple une initiative des musiciens-militants de St. Péterbsourg, « food, not bombs » (« De la nourriture, pas des bombes ! »). Il s'agit de la mise en œuvre d'une soi-disant « franchise activiste », reprise sur le modèle d'une experience menée en Europe. L'action « food, not bombs » consiste à distribuer des repas végétariens à des personnes sans-abris, tout en leur proposant aussi un tract anti-guerre. L'initiative est lancée début 2005 à Saint-Pétersbourg, avant de faire des émules dans 20 autres villes. Beaucoup d'activistes extérieurs aux seuls cercles de musiciens punk ont particpé à ce mouvement. Toutefois, il s'est avéré assez rapidement que les gens était attirés par ces actions tout simplement parce qu'ils pouvaient y obtenir à manger et ne manifestaient en revanche guère d'intérêt pour les tracts ou leur contenu politique. Les militants ont donc eu beaucoup mal à politiser ce public. Une autre difficulté rencontrée dans cette tentative de politisation de la part du mouvement punk-rock, fut qu'elle attira dans ses rangs un public dont elle ne souhaitait pas la présence, par exemple des skinheads. C'est ce qui est arrivé au mouvement « Renaissance Punk » apparu en 2003 à Saint-Pétersbourg, et qui à l'origine était né justement en tant que forme de résistance aux agressions néonazies. Les participants se présentaient comme une contre-culture exprimant, par une tenue vestimentaire originale et à travers ses chansons, le refus d'une société matérialiste. Paradoxalement, des jeunes néonazis ont commencé peu à peu à apparaître dans les rangs mêmes du mouvement, ce qui n'a pas manqué de dissuader une quantité importante de jeunes gens éduqués de rejoindre celui-ci. En somme, on peut dire que les punks sont capables de sensibiliser les gens à leurs propres idées anarchistes, ainsi qu'à la pratique de l'autogestion. Mais cela ne garantit en rien un réel engagement, par la suite, de la part de personnes extérieures à la communauté punk.
Lien: https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%90%D0%BD%D0%B0%D1%80%D1%85%D0%BE-%D0%BF%D0%B0%D0%BD%D0%BA
Lien: http://magazines.russ.ru/nz/2010/4/za4.html
Sujet: Sujet
Topique: Les punks en lutte sociale
Context social (PESTEL): Contexte socioculturel
Mots clés: Termes
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: Russie contemporaine
Type de discours consacré au sujet: Discours militant
L'exposé se centre sur les mouvements de punk de St.Pétersbourg -ville où des groupes de rock russe sont nés- et ses contributions militantisme citoyen.
Langue: Russian (Русский)
Данное выступление посвящено проблемам политизации движений панк и групп тяжелого рока в Санкт-Петербурге. С одной стороны рокеры Петербурга рабoтают в поле “do it yourself,” или “diy”, убеждая тем самым своим примером публику, что рок как и политика может быть сделана своими руками. Политика, по их мнению, -это прежде всего изменить свои убеждения и убеждения своего окружения. Чтобы их поменять, альтернативные рок-группы пишут новые песни, а также выходят на прямой контакт с аудиторией. Как пример последнего исследоватль Анна Зайцева приводит акцию “food, no bombs,” в процессе которой подражая подобным европейским демаршам рокеры кормили вегетрианскими продуктами бездомных. При этом рокеры распространяли антивоенные листовки. Однако, вскоре организаторы заметили, что люди приходят просто поесть и совсем неи горят желанием брать листовки. Еще одна трудность в политизации рок-движений, это привлечение в свои ряды, так называеымой “нежелательной” публики, например скинхедов. Так произошло с движением “панк-возрождение,” которое в 2003-ем году появилось в Петербурге, вначале как сопротивление атакам нео-наци. Парадоксальным образом, в их ряды стали проникать молодые нацисты, что отпугнуло от вступления в организауию значительную часть образованной молодежи. В сухом остатке, панк-группы способны выполнять роль медуима и распространять идеи анархизма и индивидумализма среди своей аудитории, однако они стимулируют гражданскую активность только в рамках своих акций панк или рок движений.
Type: Présentation(s) générale(s)
La chercheuse présente le phénomène punk et rock en Russie aujourd'hui, et ses actions sociales et politiques.
Titre: Remarques d'Alexis Berelowitch
Sous-titre: Взгляд Алексея Береловича
Durée: 00:37:42   [02:32:49 > 03:10:31]
Genre: Extrait de conférence filmée
Remarques d'Alexis Berelowitch par rapport aux interventions précédentes.

5 chapitres.
Titre: Colloque "Engagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie" - Session II
Sous-titre: 2ème session : Les acteurs des mobilisations : motivations et pratiques
Durée: 03:10:32
Date de réalisation: 12/06/2008
Lieu de réalisation: FMSH, 54 Boulevard Raspaïl 75006 Paris ; EHESS, 96 bd Raspail 75006
Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures institutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes autonomes.
Ce colloque est issu pour partie d’une recherche qui a mobilisé plusieurs intervenants pour un travail de terrain approfondi pendant trois ans sur les dynamiques des mobilisations sociales en Russie. A partir de l’analyse de cas empiriques, il propose un questionnement plus général en s’appuyant sur les apports de la sociologie contemporaine des mouvements sociaux, des logiques de l’engagement et de la constitution de sujets collectifs. Ainsi, l’analyse du terrain russe pourra servir à alimenter la réflexion générale sur les mobilisations sociales contemporaines. Mettant l’accent d’abord sur des problèmes sociaux proches de la vie quotidienne, les mobilisations observées en Russie se développent surtout à un niveau « micro », sont peu en lien les unes avec les autres, et naissent d’initiatives prises par des individus ou petits groupes peu ou pas habitués à un quelconque militantisme. A partir de ce constat, plusieurs questions peuvent être posées : - le processus de reconstitution du lien social sur la base d’une solidarité et d’une confiance plus générales que les micro-solidarités informelles. - les conditions et les ressorts de l’engagement social, de la transformation des modes de pensée et d’agir d’individus socialement passifs, l’apprentissage de l’action collective, voire de l’apparition d’un sens citoyen. - la possibilité d’une montée en généralité, autour de l’élaboration d’un sens commun, ou de la référence à un bien commun attractif et mobilisateur pour une partie plus large de la société. Le colloque a été mis en place avec le soutien de l'Institut de l’action collective, Moscou, et du Centre franco-russe de recherches en sciences sociales et humaines de Moscou, CERCEC, (EHESS/CNRS)
Sujet: Sujet
Topique: Membres et leaders des mouvements sociaux en Russie contemporaine
Catégorie linguistique: (Loc. nom.)
Context social (PESTEL): Contexte socioculturel
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 2005-2008
Type de discours consacré au sujet: Discussion ; Discours militant
Les intervenants analysent les groupes sociaux contribuant au militantisme en Russie.
Les interventions se centrent sur différents parcours des participants des mouvements sociaux et proposent une analyse de leurs démarches.
Nom: Anna Zaytseva
Rôle: Contributeur (par catégorie)
Fonction: Doctorante
Adresse: EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France
Anna Zaytseva, Doctorante, EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France
Nom: Demidov
Prénom: Andreï
Rôle: Contributeur (par catégorie)
Adresse: IKD - Institut de l’action collective, Moscou, Russie
Andreï Demidov, IKD - Institut de l’action collective, Moscou, Russie
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Adresse: FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Nom: Françoise Dauce
Rôle: Contributeur (par catégorie)
Fonction: chercheur associé
Adresse: Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, France
Françoise Dauce, chercheur associé, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, France
Nom: Sergueï Patrouchev
Rôle: Contributeur (par catégorie)
Adresse: Académie des Sciences de Russie, Moscou
Sergueï Patrouchev, Académie des Sciences de Russie, Moscou
Langue: Français
В то время как говорить о слабости гражданской активности в Росcии стало уже банальностью, начиная с 2005-го года социальные выступления стали более частыми. Хотя мы не можем говорить о массовых волнениях, в России развиваются многочисленные движения гражданского сопротивления. О чем свидетельствуют забастовки рабочих в 2007-ом году, а также другие менее масштабные социальные движения при участии активного гражданского населения. Эти социальные волнения ставят вопросы об участниках и непосредственном смысле социального протеста. Эта конференция - составная часть трехлетнего проекта, в рамках которого исследователи-социологи сами участвовали в выступлениях, изучая динамику социального развития в России. На базе полученных данных был сделан обобщающий социологический анализ современных массовых протестов. Итоговый анализ позволил продвинуться в изучении гражданских выступлений в современной России. Акцентируя прежде всего социальные проблемы повседневной жизни, массовые выступления в России развиваются прежде всего на микро-уровне. Они не связаны одно с другим и рождаются из инициатив отдельных граждан, плохо привыкших к какой-либо борьбе. В связи с этим возникают следующие вопросы, затрагиваемые на данной конференции : - Процесс восстановления социальных связей на основе солидарности разрозненных социальных движений - Трансформация образа мыслей и действий социально пассивных индивидуумов и появление гражданского духа - Возможность вписать участников в общий ход событий или общую мобилизующую всех идею движения Конференция была организована при участии Института коллективного действия в Москве, , а также Центра франко-российских исследований в Москве, http://cercec.ehess.fr
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Vidéos pour un public "communautaire"
Le discours a comme le public cible : chercheurs en sciences sociales, en sociologie et en histoire de la Russie
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Le producteur de cette ressource audiovisuelle est ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), (Paris, France, 2007)
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Andrei DEMIDOV - Institut de l'action collective, Moscou Serguei PATROUCHEV - Institut de Sociologie, Academie des Sciences de Russie, Moscou Markku LONKILA - Département de sociologie, Université d'Helsinki, Finlande Michel WIEVIORKA - Administrateur de la FMSH depuis 2009,Paris, France Myriam Desert - Université Paris IV Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: Andreï Demidov, IKD - Institut de l’action collective, Moscou, Russie ; Sergueï Patrouchev, Académie des Sciences de Russie, Moscou ; Françoise Dauce, chercheur associé, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, France ; Anna Zaytseva, Doctorante, EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: Analyse détaillée de la deuxième partie de la vidéo "Engagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie.
Sous-titre: Les acteurs des mobilisations: motivations et pratiques
Langue(s): Russian (Русский)
Comment citer: © GOLIK, Maria, "Analyse détaillée de la deuxième partie de la vidéo "Engagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie".
Id analyse: f18c893f-05e8-4df9-8321-0665c8eebb94
Id vidéo: 10c77667-ee14-4ba6-84ca-f632bd436246
Cette partie analyse la question de la participation ou de la contribution de certains mouvement sociaux en Russie aujourd'hui. Elle dresse un paysage des différentes actions collectives et individuelles des militants russes.