Les origines de l'art et la formation de l'esprit humain. ANATI Emmanuel

Chapitre

Titre: L'art : une fenêtre sur le paysage de l'esprit humain
Durée: 00:09:57   [00:00:00 > 00:09:57]
L'archéologue Emmanuel ANATI commence par s'interroger sur une définition de lui-même. Il indique l'impossibilité de répondre à cette question, mais explique cependant que malgré une période d'études à l'université relativement longue, il aurait aimé continuer à être étudiant plus longtemps. Il s'intéresse principalement à la phénoménologie, car cette approche lui permet de comprendre des processus humains. Cependant, la non-prise en compte par les sociétés occidentales de l'histoire et de sociétés « éloignées » empêche une pleine compréhension de l'esprit humain. Ainsi, ce qu'il qualifie de « restes » doit être recherché dans les documents datant avant l'invention de l'écriture. L'art serait donc selon Emmanuel ANATI une voie d'accès à ce type de documents, permettant de révéler la construction de l'esprit humain. C'est ce qui l'a poussé à utiliser l'art comme matériau pour ses recherches.
Titre: A la recherche des caractéristiques de la pensée humaine à l'état brut
Durée: 00:05:59   [00:09:57 > 00:15:56]
Les recherches sur l'art chez les peuples oubliés de l'histoire (peuples sans écriture, peuples dominés) sont ainsi une source d'information sur nous-mêmes. Ils permettent de jeter un regard neuf sur nos sociétés contemporaines. En effet, ils permettent d'envisager les caractéristiques de la pensée humaine à un état brut, isolé de communications avec d'autres cultures. Le passage d'une société contemporaine à une société moins « avancée » d'un point de vue technologique permet selon Emmanuel ANATI de comprendre non seulement leur esprit, mais aussi la façon qu'ils ont de lire l'art qu'ils produisent, ce qui permet des avancées sur la lecture de l'art préhistorique. Des segments parallèles avec ce type d'art peuvent être tracés.
Titre: Rechercher pour comprendre
Durée: 00:04:20   [00:15:56 > 00:20:16]
Emmanuel ANATI revient sur les premières années de sa formation universitaire, qui l'ont menées à l'archéologie. Il est peu à peu passé à l'art, traité en tant que moyen de reconstruction de l'esprit humain. Ses recherches ont pour objectif principal une meilleure compréhension de l'esprit humain, plutôt qu'une simple description de celui-ci.
Titre: L'enseignement
Durée: 00:03:09   [00:20:16 > 00:23:26]
Emmanuel ANATI a enseigné à l'université pendant plus de 3 décennies, ce qui lui a fourni des instruments de synthèse. Il précise cependant qu'il pense aujourd'hui accomplir un travail de recherche plus sérieusement, maintenant libéré de ses obligations universitaires.
Titre: La nécessité d'une recherche en profondeur
Durée: 00:05:13   [00:23:26 > 00:28:40]
Enfin, dans cette dernière partie, Emmanuel ANATI précise ses missions de recherche actuelles, dans le monde entier. Ce sont des recherches longues, qui durent plusieurs dizaines d'années pour la plupart d'entre-elles. Si certaines sont plus courtes, le chercheur indique ne pas vouloir arrêter une recherche tant qu'il n'a pas eu une profondeur d'analyse suffisante à une véritable compréhension de sujets qui le questionnent.

5 chapitres.
  • L'archéologue Emmanuel ANATI commence par s'interroger sur une définition de lui-même. Il indique l'impossibilité de répondre à cette question, mais explique cependant que malgré une période d'études à l'université relativement longue, il aurait aimé continuer à être étudiant plus longtemps. Il s'intéresse principalement à la phénoménologie, car cette approche lui permet de comprendre des processus humains. Cependant, la non-prise en compte par les sociétés occidentales de l'histoire et de sociétés « éloignées » empêche une pleine compréhension de l'esprit humain. Ainsi, ce qu'il qualifie de « restes » doit être recherché dans les documents datant avant l'invention de l'écriture. L'art serait donc selon Emmanuel ANATI une voie d'accès à ce type de documents, permettant de révéler la construction de l'esprit humain. C'est ce qui l'a poussé à utiliser l'art comme matériau pour ses recherches.
  • Les recherches sur l'art chez les peuples oubliés de l'histoire (peuples sans écriture, peuples dominés) sont ainsi une source d'information sur nous-mêmes. Ils permettent de jeter un regard neuf sur nos sociétés contemporaines. En effet, ils permettent d'envisager les caractéristiques de la pensée humaine à un état brut, isolé de communications avec d'autres cultures. Le passage d'une société contemporaine à une société moins « avancée » d'un point de vue technologique permet selon Emmanuel ANATI de comprendre non seulement leur esprit, mais aussi la façon qu'ils ont de lire l'art qu'ils produisent, ce qui permet des avancées sur la lecture de l'art préhistorique. Des segments parallèles avec ce type d'art peuvent être tracés.
  • Emmanuel ANATI revient sur les premières années de sa formation universitaire, qui l'ont menées à l'archéologie. Il est peu à peu passé à l'art, traité en tant que moyen de reconstruction de l'esprit humain. Ses recherches ont pour objectif principal une meilleure compréhension de l'esprit humain, plutôt qu'une simple description de celui-ci.
  • Emmanuel ANATI a enseigné à l'université pendant plus de 3 décennies, ce qui lui a fourni des instruments de synthèse. Il précise cependant qu'il pense aujourd'hui accomplir un travail de recherche plus sérieusement, maintenant libéré de ses obligations universitaires.
  • Enfin, dans cette dernière partie, Emmanuel ANATI précise ses missions de recherche actuelles, dans le monde entier. Ce sont des recherches longues, qui durent plusieurs dizaines d'années pour la plupart d'entre-elles. Si certaines sont plus courtes, le chercheur indique ne pas vouloir arrêter une recherche tant qu'il n'a pas eu une profondeur d'analyse suffisante à une véritable compréhension de sujets qui le questionnent.
Titre: Les origines de l'art et la formation de l'esprit humain
Sous-titre: Entretien avec Emmanuel ANATI
Auteur(s): ANATI Emmanuel
Durée: 00:28:40
Date de réalisation: 30/09/2003
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme 54 boulevard Raspail 75006 Paris, FRANCE
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
L'archéologue Emmanuel ANATI revient au cours de cet entretien sur son parcours universitaire, ainsi que sur ses recherches actuelles. Celles-ci s'articulent autour de l'hypothèse que l'art des sociétés « lointaines » est une source d'accès à une compréhension de l'esprit humain. Il développe ainsi plus en profondeur les implications et les enjeux de son travail.
Emmanuel ANATI a étudié à l'Université hébraïque de Jérusalem, à Harvard, à Cambridge, dans l'état du Massachusetts et à la Sorbonne. il est le fondateur et le directeur du Centro Camuno di Studi Preistorici à Capo di Ponte dans le Valcamonica en Italie et professeur retraité de paléo-ethnologie à l'Université de Lecce. Il est aussi le fondateur du Comité International pour l'art rupestre (ICOMOS). Ses principaux intérêts scientifiques sont l'art et la religion des cultures préhistoriques et tribales. Il a mené des recherches en Europe occidentale, dans le Proche-Orient, en Inde, en Tanzanie, en Australie, en Azerbaïdjan et dans bien d'autres pays. Une de ses grandes missions de recherche a été consacrée à la découverte et l'exploration archéologique de la montagne sacrée d'Har Karkom, qu'il identifie comme le Mont Sinaï de la Bible. L'intensité et la qualité de son travail dans le Valcamonica a permis aux sites d'art rupestre de la région de figurer sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Il se consacre depuis quelques années au projet WARA (World Archives of Rock Art) destiné à la constitution d'une banque de données mondiale de l'Art préhistorique et tribal dans le but d'une analyse globale et comparée.
Sujet: Sujet
Topique: Approche compréhensive
Mots-clés: Recherche; compréhension; description
Discipline, domaine: Archéologie
Localisation spatiale du sujet: France ; Italie
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Conseil ; Critique ; Définition ; Dialogue ; Discussion
Selon Emmanuel ANATI, toute recherche doit parvenir à une meilleure compréhension de l'objet étudié et du monde en général. Une simple description n'est pas le but qu'il donne à son travail.
Sujet: Sujet
Topique: Archéologie de l'art
Domaine: Archéologie préhistorique
Libellé: Archéologie de l'art préhistorique
Mots-clés: Archéologie; art; préhistoire; esprit; homme
Localisation spatiale du sujet: France ; Italie
Localisation temporelle du sujet: Epoque de la préhistoire
Type de discours consacré au sujet: Argumentation ; Bilan personnel ; Dialogue ; Discussion ; Exposé scientifique
Emmanuel ANATI utilise l'art comme voie d'accès de la compréhension de l'esprit humain. Il étudie donc l'art dans des sociétés moins "avancées" technologiquement afin de faire des parallèles avec l'art préhistorique d'une part, et les sociétés contemporaines d'autre part.
Sujet: Sujet
Topique: Cognition humaine
Libellé: Art et esprit humain
Mots-clés: Art; archéologie; esprit; homme
Localisation spatiale du sujet: France ; Italie
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Dialogue ; Discussion ; Explication ; Exposé scientifique
L'approche archéologique développée par Emmanuel ANATI consiste à utiliser l'art comme voie d'accès à la compréhension de l'esprit humain et de processus cognitifs.
Nom: ANATI
Prénom: Emmanuel
Rôle: Invité(e) de l'entretien
Fonction: Président du Centro Camuno di Studi Preistorici
Adresse: Capo di Ponte BS, ITALIE
Emmanuel Anati est président du Centro Camuno di Studi Preistorici, Capo di Ponte BS, ITALIE.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Entretien avec l'archéologue Emmanuel ANATI destiné à toute personne intéressée par l'art et la formation de l'esprit humain.
ANATI Emmanuel. « Les origines de l'art et la formation de l'esprit humain », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°157, 2003, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/157
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2003
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BILJETINA Charles, réalisateur, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2003 © STOCKINGER Peter, responsable de l'ESCoM-AAR/Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, FRANCE, 2003
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© ANATI Emmanuel, président du Centro Camuno di Studi Preistorici, Capo di Ponte BS, ITALIE, 2003
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « Les origines de l'art et la formation de l'esprit humain »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « Les origines de l'art et la formation de l'esprit humain » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: fa95be13-4719-45cb-a31f-830e91e59c33
Id vidéo: 341ec331-5627-4678-b736-66f3826d86c6